Montjustin-Reillanne

Montjustin-Reillanne

Le village

Montjustin et Reillanne

Habiter le rural

© Lise Valet Août 2018

A Montjustin, pour maintenir la vie dans ce village du Luberon, reconstruit pas à pas dans les années 1950, le conseil municipal a décidé, avec les habitants, d’acquérir un terrain au coeur du village. Comment y accueillir de nouveaux habitants, et perpétuer l’esprit collectif attaché au village ? 

A Reillanne, le bourg d’à côté, la maire souhaiterait expérimenter l’aménagement communal d’un terrain. Comment produire des logements qui pourront à la fois répondre aux besoins présents et évoluer en fonction des besoins futurs, accueillir de nouveaux habitants et activités dans des conditions abordables et durables ? C’est pour la Preuve par 7 l’opportunité d’introduire d’avantage de souplesse au cœur des procédures d’urbanisme.

© Lucien Clergue

© Montjustin à Dos d’Éléphant

© Henri Cartier-Bresson, 1977

© Montjustin à Dos d’Éléphant

© Serge Fiorio

© Montjustin à Dos d’Éléphant

Montjustin est un village remarquable non seulement par ses paysages – perché sur une crête du massif du Luberon – mais aussi singulièrement par les gens qui l’ont habité. Un village reconstruit pas à pas dans les années 1950 sans règles d’urbanisme ni plans d’architectes, façonné à travers des liens familiaux, des liens d’amitiés, des liens humains. Pour maintenir la vie, éviter la dévitalisation et la spéculation foncière, le conseil municipal a décidé avec les habitants d’acquérir un terrain au coeur du village, entre la mairie, le café associatif installé dans l’ancienne école, l’église et le presbytère. Comment y accueillir de nouveaux habitants, et perpétuer l’esprit collectif qui y est attaché ? Comment profiter du projet pour recréer de l’espace public au sein de la commune ?

Le projet municipal de construire deux logements communaux est ainsi élaboré autant au conseil des élus que dans les discussions de tous. Comment mettre d’accord, sur un projet commun, habitants historiques, résidents secondaires, jeunes agriculteurs, élus ? Avec les Nouveaux commanditaires, la Preuve par 7 a questionné la commande pour changer d’échelle et transformer ce projet de logements en projet du village.

 

La commune de Reillanne, accompagnée de plusieurs porteurs de projets, souhaite construire un quartier durable, chemin du Largue, sur un site d’une surface d’1,8 hectares, distribué sous forme de terrasses séparées par un talus végétal. Situé en contre-haut du centre-ville, le terrain offre une vue imprenable sur le bassin. Le projet vise une haute qualité environnementale et architecturale, la préservation de la qualité paysagère du site et une articulation pensée entre le centre-bourg et le nouveau quartier.
 
C’est l’occasion de questionner la faisabilité d’une commande publique dont le programme, par son originalité et sa mixité, favorise une construction collective et une cohabitation d’une diversité d’acteurs et contribue à la genèse d’un terrain d’expérimentation en matière de vie locale durable.

Le coeur du village à Montjustin

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Habitants : 50
Acteurs au démarrage : Commune de Montjustin, Les Nouveaux commanditaires, Félix Mulle, architecte, Nicolas Persyn- Condorde, choisi sur proposition de la médiatrice des Nouveaux commanditaires
Thématiques : Habitat abordable / Espace public / Activités / Démocratie active

Reillanne

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Habitants : 1 600 (2015)
Acteurs au démarrage : Ville de Reillanne, Parc Naturel Régional du Luberon
Thématiques : Habitat abordable / Espace public / Activités / Démocratie active

Ressources

 documents, archives et textes

Cahier de travail

Les Nouveaux

commanditaires

Site internet

À demeure

Site internet

Félix Mulle

Site internet

L’École Buissonnière

Site internet

Concorde

Site internet

Parc Naturel Régional du Luberon

Site internet

Découvrir les autres projets

Pérignat-Billom

Une utopie rurale réalisable

Pérignat-Billom

Pérignat-Billom

Le bourg

Pérignat-ès-Allier / Billom

Une utopie rurale réalisable

© Liliana Motta, 2018

Des bourgs qui peuvent devenir dortoir, comme beaucoup d’autres en deuxième couronne de Clermont-Ferrand. Qui habite vraiment à Pérignat-ès-Allier et Billom ?

© Liliana Motta, 2018

© Liliana Motta, 2018

© Liliana Motta, 2018

© Rural Combo 2019

© Rural Combo, 2019

© Rural Combo, 2019

© Rural Combo, 2019

© Rural Combo, 2019

© Rural Combo, 2019

Au sud-est de Clermont-Ferrand, les communes de Pérignat-sur-Allier et Billom, historiquement liées par leur vocation commerciale commune – Billom comme marché, et Pérignat comme port fluvial – sont aujourd’hui à la périphérie immédiate de la métropole, et voient arriver de nouveaux habitants sur un territoire majoritairement agricole. Dans le même temps, comme dans d’autres bourgs ruraux, le centre est soumis au vieillissement de la population et à la déprise des commerces. Le bâtiment du collège jésuite, témoignage de l’importance culturelle de la ville de Billom depuis le Moyen-Âge, est fermé depuis plusieurs années, tandis qu’à Pérignat, l’équipe municipale a entrepris un vaste travail de réhabilitation des maisons de bourg en phase avec leurs potentiels acquéreurs pour éviter le mitage de la ceinture agricole de la ville.

Comment maintenir une vie dense en centre-bourg, le maintenir comme un lieu accessible à tous, des plus jeunes aux plus âgés, avec leurs besoins spécifiques ?

En luttant contre l’étalement urbain, en favorisant des lieux mixtes sur des patrimoines bâtis, où l’on peut habiter, travailler, échanger…

A cette volonté politique peut correspondre une pensée des opérations de revitalisation de centre-bourg, fédérant des acteurs dont chacun possède des compétences et ressources pour un projet commun.

Un pari que prend la Preuve par 7 avec les villes, leurs partenaires et l’association Rural Combo devenue habitante de ces lieux au printemps 2019 : que la restauration du patrimoine local s’appuie sur un réseau de production local, employant les matériaux présents sur place, dans une logique de circuits-courts aussi bien que de mise en valeur des savoir-faire vernaculaires. Le collège de Billom a réouvert ses portes en septembre 2019 en mobilisant toutes les énergies locales. La Preuve par 7 s’est attachée a rassembler les différents acteurs du territoire.

Pérignat à l’ouest et Billom à l’est

Département : Puy-de-Dôme
Habitants : 1 500 (Pérignat) + 4700 (Billom)
Acteurs au démarrage : Commune de Pérignat-sur-Allier, agence Boris Bouchet, Commune de Billom, Rural Combo, Parc Naturel Régional du Livradois-Forez
Thématiques : reconquête de bourg / appropriation de l’habitat, de l’activité / réemploi

Ressources

documents, archives et textes

Cahier de travail

Commune de

Pérignat-ès-Allier

Site internet

Commune de

Billom

Site internet

Boris Bouchet

Architectes

Site internet

Rural Combo

Instagram

Découvrir les autres projets

Montjustin-Reillanne

Habiter le rural

Saumur

Un patrimoine utile