Résidence à Pérignat et à Billom

Résidence à Pérignat et à Billom

Résidence à Pérignat et à Billom – ENSA Paris Malaquais

Novembre 2019

En Novembre 2019, les étudiant.e.s du Master P7/9 de l’ENSA Paris-Malaquais accompagné.e.s de leurs professeurs Catherine Clarisse et Nicole Concordet, ont réalisé une résidence d’une semaine à Pérignat et à Billom entre La Perm et l’Ecopôle Val d’Allier afin de réaliser leurs projets de semestre.

Vous pouvez retrouver leur carnet de notes collectives ici :

 Carnet Résidence ENSA Paris Malaquais

 

Chaque groupe d’étudiant.e.s a pu développer et ensuite présenter les projets suivants :

  • Une recyclerie dans l’ancienne gare de Billom ; BILLOMOBILITES
  • Un laboratoire paysan (là aussi dans l’ancienne gare de Billom) ; LE LABORATOIRE PAYSAN
  • Une université rurale entre l’Ecopôle et l’ancien collège ; CONNEXITE
  • Une citerne-belvédère sur la colline de l’Ecopôle ; CACICA
  • Des aménagements paysagers pour l’Ecopôle ; LA RUCHE DES DESSEINS
  • Une place pour les gens du voyage à Billom ; CONSIDERER
  • Une architecture expérimentale pour les maraîchers de l’Ecopôle ; LA RECETTE LOCALE
  • Un jeu pour repenser les dents creuses du centre de Billom ; CENTRE VIE
  • Un parcours e long de l’Angaud et un réaménagement de l’ancienne maternelle de Billom ; PLACE A LA TOGOUNA

 

Résidence à Pérignat et à Billom

Endroits à l’Envers

Endroits à l’envers

2019

D’une rencontre entre Rural Combo et l’Association ICI est née l’idée de l’exposition « Endroits à l’Envers ». Celle-ci cherche à mettre en lumière des situations singulières qui se regroupent autour d’une certaine vision de la ville, de l’architecture et de l’urbanisme. Sept expérimentations sont ainsi présentées. Provenant des quatre coins de la France ces sites militent par l’action pour valoriser de nouvelles manières de faire et de penser l’urbain…

« ça bouge partout en France. S’inspirer, laisser infuser, se nourrir, échanger sur des manières de faire qui sortent des clous. Le choix de ces 7 lieux est arbitraire, quasiment instinctif. Ces endroits très différents dans leur échelle et leur nature (espace public, bâtiment public, pavillon, jardin … ), se rejoignent par une programmation qui vient du terrain, par l’audace d’un hors-norme, par une forme de modestie aussi ? »

Découvrez l’exposition ici :

EndroitsàlEnvers

Résidence à Pérignat et à Billom

La Permanence de Perignat Billom

La Perm de Rural Combo

Depuis 2019
La permanence est au cœur de la démarche de la Preuve par 7.

Depuis avril 2019, une convention a été passée pour 3 années avec le collectif « Rural Combo » et le village de Billom pour animer une expérimentation avec l’appui de La Preuve Par 7. Rural Combo a réalisé quelques aménagements intérieurs et rouvert des fenêtres murées, en accord avec la Conservation des Monuments Historiques. Sa mission est triple : rouvrir l’ancien collège pour que les habitants se réapproprient les lieux, l’animer par des activités et des évènements, et surtout accueillir des porteurs de projets afin de tester de nouvelles activités dont l’économie permettra à terme de financer les coûts de fonctionnement du bâtiment.

Pour en savoir plus sur cette permanence découvrez une brève présentation de celle ci :

LaPerm

 

Cartographie des rencontres et des liens tissés, réalisée par Rural Combo (2019) :

Résidence à Pérignat et à Billom

Réaménagement avec Patrick Bouchain – Entretien

Réaménagement avec Patrick Bouchain – L’heure bleue

Mai 2020

« Depuis le début du confinement la question de l’espace s’est posée : tailles des logements, absences de verdures ou de luminosité, promiscuité de la population… autant de paramètres qu’il faut penser pour l’avenir. Patrick Bouchain, architecte, est l’invité de l’Heure Bleue pour esquisser des débuts de réponses. »

Ecouter le podcast ici

Journal de Bord de Lunel #1

Journal de Bord de Lunel #1

Journal de Bord de Lunel #1

Janvier 2020

La permanence est au cœur de la méthode de la Preuve par 7.

Coordonnée par un pilote de projet, la personne permanente accompagne la montée en puissance de l’expérimentation. La permanence jouera le rôle d’ensemblier du projet. Elle consiste à accueillir un.e “permanent.e” qui va “habiter” et “occuper” le bâtiment afin d’instaurer une dynamique de projet à travers des activités, des rencontres, des conférences, des ateliers de co-construction. La permanence s’effectue sur le temps long et permet de tester des aménagements tout en réouvrant progressivement le bâtiment.

Un premier échantillon de permanence a été réalisé par la Preuve par 7 entre décembre 2019 et janvier 2020. Pilotée par Jacques Garnier, un jeune architecte, elle a permis de créer un premier lien avec les acteurs locaux à la fois publics et privés (SNCF, Communauté de communes, Ville, DREAL, DDTM, Régie des territoires, Associations…) et d’impulser une dynamique commune. Finalement concrétisée par une intervention de mise au propre et d’ouverture symbolique du bâtiment réalisée par la Régie du Pays de Lunel et soutenue par la Communauté de Communes, ainsi que par la tenue d’une rencontre publique autour des locomotives du lien social, avec plusieurs intervenants spécialistes des questions sociales. Cette première permanence a permis de rendre compte des grandes envies de chacun des acteurs autour de ce projet commun.

Voici le journal de bord de cette permanence:

JdB Lunel Phase #1