[Rendez-vous]

Samedi 29 octobre, de 14H à 17h à la MJC de Chiconi

La ville de Chiconi et la Preuve par 7 vous convient ce samedi 29 octobre de 14h à 17h sur les lieux de la permanence architecturale, dans l’actuelle MJC de la ville de Chiconi pour un vernissage de la « Phonothèque : Construire collectivement à Mayotte ». Celui-ci sera suivi par un retour en images et en récits sur la permanence, qui s’est tenue de 2020 à 2022, et la construction sociale qu’elle a initié dans son sillon, ainsi que les visions futures pour le projet de quartier culturel et artistique, autour de débats et d’échanges sur les dynamiques à venir et désirées autour de ce projet.

Cela fait maintenant 3 ans que la Preuve par 7 accompagne la ville de Chiconi dans le cadre d’une démarche de programmation ouverte autour du projet d’un îlot culturel avec une salle de spectacle. Ce partenariat s’est matérialisé sur le territoire par l’acte de faire permanence. UnE jeune diploméE s’installe sur le site du projet pour en réaliser l’étude de faisabilité en l’occupant et en contribuant à sa programmation, petit à petit. La MJC, alors sous-occupée, réouvre en octobre 2019, et le travail de programmation et de relevé des usages menés par les services de la Ville, le permanent d’alors Albadawy Mattoir, les partenaires et tous les usager.e.s, permet d’enclencher un projet de réhabilitation et extension de cette dernière.

En octobre 2021 la ville de Chiconi a exprimé son besoin de poursuivre la permanence afin d’achever le relevé des usages et formaliser le travail de programmation de l’îlot et du futur lieu de diffusion, formation et accompagnement musical. La permanence a alors ré ouvert jusqu’à aujourd’hui avec Camille Hiolin, jeune architecte. Cette seconde phase a été l’occasion de poursuivre la mise à l’épreuve de la faisabilité du projet à travers une étude des usages culturels de la ville et de l’îlot. Cela a également été l’occasion de tester des programmations, de fédérer des acteurs et actrices liéEs directement ou indirectement à la culture, d’initier des partenariats, soutenir des initiatives locales autour de questions territoriales et patrimoniales, mais également de rassembler autour de la question de la transmission des savoir-faire, de révéler des pratiques artisanales, de proposer des lieux et temporalités festives sur l’ensemble du quartier afin de soutenir la construction sociale en attendant de construire des lieux pour la culture.

Aujourd’hui la permanence architecturale portée par la Preuve par 7 pendant un an touche à sa fin. C’est l’occasion de vous inviter à venir échanger autour des dynamiques qui ont émergé du travail de préfiguration et de programmation ouverte, découvrir les actions et les graines essaimées lors de cette permanence et entrevoir les champs des possibles qui s’ouvre au projet de développement d’un quartier culturel dans la ville de Chiconi.

Ce temps fort sera également l’occasion de présenter et découvrir le travail de Phonothèque porté par la Preuve par 7 grâce au soutien de la Caisse des Dépôts Mécénat. Mené par Angèle de Lamberterie, en juillet 2021, à travers la découverte des témoignages et récits dans les podcasts et supports d’exposition, ce travail recense et valorise des projets et dynamiques qui font la particularité du territoire mahorais en matière de lieux culturels, de construction, de savoir-faire et valorisations des pratiques traditionnelles constructives et les expérimentations actuelles à travers les projets suivants:

– Les maisons-ateliers de Loutfy à Chirongui , avec le récit de Loutfy
– L’ancien Tribunal de Likoli Dago «L’école de la ville, du village, de la maison», avec le récit de Julien Beller
– Le Royaume des Fleurs à Dzaoudzi, avec le récit de Marie Sawiat Ali Saïd
– La permanence architecturale du lycée des métiers de Longoni, avec les récits de Camille Abdourazak, Ibrahim Ahamada et Fahd Mestour
– La question des pratiques et savoir-faire lié à la construction avec les récits de Ali Ali Toybou, Fayadhuiddine Maanli, Vincent Liétar et Attila Cheyssial
– Le projet de quartier culturel et artistique de la ville de Chiconi, avec les récits de Warda Halifa, Del Zid et Albadawy Mattoir
– Le paradis des Makis à Iloni par Hip-Hop Evolution, avec le récit de Sophie Huvet

 

Au plaisir de vous retrouver lors de ce temps fort !

La ville de Chiconi et L’équipe de la Preuve par 7