Le bâtiment public désaffecté

L’ancienne gare de Lunel

Lieu d’échanges, pôle de vie

© Preuve par 7 2019

Comme 3 000 autres à travers la France, l’ancienne gare de Lunel a perdu sa fonction ferroviaire. Alors que se construit le nouveau pôle de mobilité autour de la gare actuelle, comment lui trouver des usages en phase avec les modes de vie et de déplacement contemporains?

© Preuve par 7, 2018

© Preuve par 7, 2018

© Julien Thomazo, 2019. Crédits photos : Communauté de Communes de Lunel

© Julien Thomazo, 2019. Crédits photos : Communauté de Communes de Lunel

© Julien Thomazo, 2019. Crédits photos : Communauté de Communes de Lunel

© Jacques Garnier, décembre 2019

Première rencontre publique, ateliers de constructions tissées, 29 janvier 2020

© Jacques Garniers, Preuve par 7

Première rencontre publique sur le site de la permanence, 29 janvier 2020

(c) Jacques Garnier, Preuve par 7

Première rencontre publique, ateliers de constructions tissées, 29 janvier 2020

© Jacques Garniers, Preuve par 7

© Dominique Larosiere, janvier 2020

Le bâtiment désaffecté de l’ancienne gare de Lunel s’est révélé lors des travaux d’aménagement autour de la gare actuelle. L’édifice, qui a déjà connu plusieurs vies – bâtiment voyageurs, logements, et soutien des voies ferrées – a perdu son usage urbain il y a quelques années. A quelques dizaines de mètres vient d’être inauguré le pôle d’échange multimodal de la ville. Jouissant d’une situation centrale, située au cœur de la mobilité quotidienne de plus de deux mille personnes, l’ancienne gare pourrait s’ouvrir à nouveau vers la ville et ses habitants. Il s’agit pour SNCF Immobilier de lancer une réflexion patrimoniale au service de l’intérêt du territoire. Comment réouvrir au public un ancien bâtiment public ? Comment programmer les anciens bâtiments ferroviaires en fonction des besoins locaux ?

La Preuve par 7 engage ici une réflexion sur l’articulation entre expérience locale et expérience reproductible. L’activation de nouvelles pratiques au sein de ce bâtiment pourrait-elle inspirer d’autres lieux ?

En effet, les bâtiments publics, loin d’être des objets isolés, limités à l’offre de – précieux – services aux citoyens, participent à la structuration des territoires, des pratiques des habitants. Ils constituent des espaces collectifs, des repères communs et familiers. Gares, écoles, hôpitaux, édifices bancaires historiques, postes construisent les identités locales. Pourtant, sous l’effet de recompositions démographiques, économiques et territoriales, les bâtiments publics en jachère parsèment les communes françaises… Ces cas, répétés, à l’instar des milliers de gares ferroviaires désaffectées s’inscrivent dans un réseau d’aménités déjà existantes. Comment redonner vie à ces infrastructures en déshérence ? de quelle manière encourager un nouveau rayonnement ?

Un premier échantillon de permanence a été réalisé par la Preuve par 7 entre décembre 2019 et janvier 2020. Pilotée par Jacques Garnier, architecte, elle a permis de créer un premier lien avec les acteurs locaux à la fois publics et privés (SNCF, Communauté de communes, Ville, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, Direction Départementale des Territoires et de la Mer, Régie des territoires, Associations…) et d’impulser une dynamique commune.

Finalement concrétisée par une intervention de mise au propre et d’ouverture symbolique du bâtiment réalisée par la Régie Emploi Service du Pays de Lunel et soutenue par la Communauté de Communes, la pré-permanence se clôtura par la tenue d’une rencontre publique autour des locomotives du lien social, avec plusieurs intervenants spécialistes de la question. Elle permit de rendre compte des envies et besoins de chacun des acteurs autour de ce projet commun et d’initier une dynamique nouvelle pour le bâtiment.

Ce tissu de personnes et de compétences amorce l’occupation progressive de l’ancienne gare. Les premiers travaux, qui seront réalisés fin 2020 suite à l’étude de faisabilité réalisée par l’agence Palabres, combinée à une recherche de financements auprès des services déconcentrés de l’Etat, laissent présager une expérimentation sous la forme d’une permanence de douze mois afin d’y tester des usages.

La gare de Lunel et ses environs

Département : Hérault
Habitants : 25 000
Acteurs au démarrage : SNCF Immobilier, Ville de Lunel, Communauté de communes du pays de Lunel
Thématiques : Mobilités / Patrimoine 

Ressources

 documents, archives et textes

Bilan de Lunel

 

Les locomotives du lien social

Rencontre publique

Journal de Bord #1

 

L’ancienne gare

Facebook

Ville de Lunel

Site internet

Communauté de communes du Pays de Lunel

Site internet

SNCF Immobilier

Site internet

Découvrir les autres projets

Gennevilliers

La première boucle de la Seine

Chiconi